Société Archéologique et Historique de Nantes et de Loire-Atlantique

Éditorial

Le coeur du délit

Son « cœur » volé et retrouvé,

Anne de Bretagne à nouveau parmi nous

Après une semaine d'inquiétude, au terme d'une enquête menée avec diligence, nous avons assisté à l'heureux dénouement de l'affaire : le retour du précieux reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne et des autres objets volés, que la presse nous dits être préservés dans leur intégrité.

La société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique partage avec le conseil départemental un grand soulagement.

La crainte de la perte définitive du reliquaire sans doute voué à la fonte, à laquelle s'ajoutaient les conjectures nous maintenaient en effet, depuis huit jours, dans un climat d'inquiétude.

Ce vol exceptionnel restera dans les annales. L'apaisement sera complet lorsque sera connu l'épilogue de cette affaire qui constitue un épisode supplémentaire de l'histoire déjà mouvementée de ce reliquaire, pièce hautement symbolique de l'histoire à l'échelle du duché breton et du royaume de France, objet emblématique du musée départemental auquel la Société est historiquement attachée.

Cette affaire a pu renouveler l'attachement de tous à cet objet de mémoire qui nous est si familier et que nous espérons pouvoir contempler à nouveau.

La présidente, Solen Peron


Pour en savoir plus :

Jean-François Caraës, « Un cœur pour mémoire... courte - petite histoire du reliquaire du cœur d'Anne de Bretagne », Bulletin de la Société archéologique et historique de Nantes et de Loire-Atlantique, t. 142, 2007, p. 115-122. lire l'article [1]

Depuis la parution de cet article, le statut juridique du reliquaire a été tranché : il est désormais entré définitivement dans les collections du musée Dobrée comme dépôt antérieur à 1910

Département de Loire-Atlantique, Musée Dobrée, Le cœur d'Anne de Bretagne, SilvanaEditoriale, 2014.

Jacques Santrot, Les doubles funérailles d'Anne de Bretagne, le corps et le cœur, Genève, Droz, 2017. Prix des Antiquités de la France 2018 (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres de l'Institut de France).

SANTROT 2


Liste des liens de la page